Association des Industries Chimie Pharma Life Sciences

Services - Média

Non aux initiatives agricoles et à la loi sur le CO2

Deux pas en avant, un pas en arrière sur la voie d’une Suisse innovante et durable.

15.06.2021

Le rejet à une claire majorité des initiatives agricoles réjouit scienceindustries, l’association économique suisse de l’industrie chimique, pharmaceutique et des sciences de la vie. C’est un vote clair en faveur d'une économie productive et durable, reposant sur une gestion efficace des ressources, en même temps qu’un important signal contre les blocages technologiques et de la recherche susceptibles de nuire à la place économique suisse. En revanche, scienceindustries déplore le refus par le peuple de la loi sur le CO2.

scienceindustries, l'association économique du secteur chimie, pharma, sciences de la vie se félicite du rejet très clair opposé par le souverain aux deux initiatives agricoles extrêmes. Au sujet des produits phytosanitaires, le monde politique et l'administration sont maintenant appelés à passer à l'action et à rétablir sur une base scientifique les processus d'homologation de ces produits, actuellement bloqués. Ces processus doivent d’une part être fondés sur les risques effectifs des produits biologiques (substances naturelles) et des produits phytosanitaires de synthèse et, d’autre part, tenir compte également des risques, pour l'agriculture, l'homme et l'environnement, qui résultent du fait d’y renoncer. Ce n'est que sur la base de délais clairs et d’une communication transparente que les entreprises agricoles seront en mesure de créer et d’apporter sur le marché suisse des produits phytosanitaires innovants. L’aspiration de la population à une durabilité encore plus grande de la production alimentaire s’en trouvera du même coup satisfaite.

En revanche, scienceindustries regrette le rejet de la loi sur le CO2, parce qu’il signifie qu'il manque désormais à la Suisse un cadre fiable à ses activités nationales de protection climatique et que d’importants instruments de politique du climat, comme le système des conventions d'objectifs, ne peuvent être maintenus ou poursui-vis sans interruptions ou difficultés. Très vite, à présent, il faut que s'instaure un discours sur la poursuite de la politique climatique de la Suisse qui aborde également les risques possibles, tels que le renchérissement des sites de production et la mise en péril de la sécurité de l'approvisionnement en électricité de la Suisse. scienceindustries continue de plaider pour une protection proactive et efficace du climat et soutient l'objectif fondamental de zéro émission nette pour 2050 proclamé par la Confédération. Grâce à leurs produits inno-vants, nos entreprises membres contribuent déjà de manière significative à résoudre ce défi social.

scienceindustries est convaincue que l'innovation est la clé d'une économie durable dans toutes ses di-mensions. Cela suppose une liberté de la recherche et des conditions cadres fiables. C’est ainsi seulement que les entreprises suisses pourront contribuer notablement à rendre toujours plus sûrs et plus durables la protection des cultures, ainsi d'ailleurs que la protection du climat et l’approvisionnement en électricité.


Fermer

Inscription newsletter

scienceindustries News
Positions des sessions
Point

 
 

Statistiques du commerce extérieur chimie pharma sciences de la vie

Analyses complémentaires

Export Chemicals Pharma Life Sciences Suisse par région

Analyses complémentaires