Association des Industries Chimie Pharma Life Sciences
Commerce extérieur de la Suisse en 2021

Services - Média

Commerce extérieur de la Suisse en 2021

27.01.2022

Commerce extérieur de la Suisse en 2021: importance remarquable du secteur chimie, pharma et sciences de la vie

Zurich, le 27 janvier 2022. Malgré la persistance de la pandémie de Covid-19, les exportations des industries de la chimie, de la pharma et des sciences de la vie ont encore augmenté en 2021, atteignant 130,87 milliards de francs. Mais pour que l'économie suisse puisse continuer de bénéficier si avantageusement des exportations des entreprises membres de scienceindustries, il est indispensable de mettre en place des conditions-cadres favorables à l’activité économique : l'espace UE est notre principal débouché, raison pour laquelle le souci de garantir l’accès à cet important marché intérieur reste prioritaire.

En 2021, malgré la pandémie et les interruptions partielles des chaînes d'approvisionnement, les entreprises de la chimie, de la pharma et des sciences de la vie ont vu leurs exportations progresser de 12,4% par rapport à l'année précédente (2020 : 116,42 milliards de francs) avec un volume de 130,87 milliards. Le commerce extérieur suisse a ainsi largement profité des ventes extérieures de nos industries, dont la part aux exportations totales du pays s’est élevée à 50,4% l'an dernier, ce qui en fait un pilier essentiel de la prospérité helvétique.

Avec 83,3%, soit le groupe de loin le plus important, les produits pharmaceutiques, les vitamines et les produits de diagnostic se taillent la part du lion des exportations de nos industries. Par rapport à l'année précédente, on constate une augmentation de 9,9% à 108,96 milliards de ce secteur, qui assure donc désormais 42% des exportations totales de la Suisse.

L’UE, principal débouché de nos industries
Près de la moitié des exportations (49,4%) ont pris le chemin des pays de l'Union européenne. Avec un volume de 64,66 milliards, ceux-ci restent le principal partenaire commercial des industries chimie-pharma-sciences de la vie. Après l'Europe, l'Amérique du Nord est le deuxième débouché le plus important (32,42 milliards). L'Asie, marché émergent, se situe d'ores et déjà comme le troisième acheteur de nos produits innovants, à hauteur de 21,04 milliards.

Plus des deux tiers (69,11%) des importations de la chimie-pharma-sciences de la vie proviennent de l'Union européenne. L'UE est donc de beaucoup le principal partenaire commercial de nos industries, dont elle est aussi le principal fournisseur de matières premières, de produits semi-finis et de produits finis.

Veiller en priorité à sauvegarder nos atouts comparatifs
Les accords bilatéraux garantissaient jusqu'à présent un accès réglementé au marché intérieur de l'UE et constituaient aux yeux des entreprises internationales un important facteur d'implantation en Suisse. Après l'interruption des négociations sur l’accord-cadre institutionnel, ces relations bien réglées sont menacées: Il s'agit donc à présent de préserver et de développer l'accès au marché et d'empêcher l'érosion des accords de marché existants ainsi que d'autres avantages comparatifs de site.

Dans la perspective de la réforme fiscale de l'OCDE et d'une imposition uniforme des entreprises dans l'espace européen, il importe de préserver nos avantages fiscaux locaux. L'abolition du droit de timbre, sur laquelle nous voterons le 13 février 2022, fait partie des mesures à prendre dans ce sens. Il est tout aussi essentiel de garantir la liberté de la recherche : celle-ci est fortement menacée par l'initiative visant l'interdiction de l'expérimentation animale et humaine, qui sera soumise au vote le même jour. Enfin, le retour dans les meilleurs délais à une association pleine et entière au programme de recherche européen Horizon Europe est indispensable, comme l'ont instamment demandé récemment scienceindustries, le Conseil des EPF et swissuniversities dans une résolution.

En 2021 encore, les Etats-Unis sont restés le principal débouché
Avec une part de près de 23% et un volume de 30,05 milliards de francs, les Etats-Unis restent le principal client des entreprises membres de scienceindustries. Leurs achats sont en hausse de 15,9%. L'Allemagne (17,95 milliards) et l'Espagne (10,6 milliards) se classent respectivement deuxième et troisième.

 

 

Notre statistique du commerce extérieur vous fournit plus de détails

Pour toute question concernant ce communiqué:
Stephan Mumenthaler, directeur
stephan.mumenthaler@scienceindustries.ch, tél. +41 44 368 17 20

Sabrina Ketterer, communication
sabrina.ketterer@scienceindustries.ch, tél +41 44 368 17 43


Fermer

Inscription newsletter

scienceindustries News
Positions des sessions
Point

 
 

Statistiques du commerce extérieur chimie pharma sciences de la vie

Analyses complémentaires

Export Chemicals Pharma Life Sciences Suisse par région

Analyses complémentaires