Association des Industries Chimie Pharma Life Sciences
Clair soutien à la Suisse comme pôle d’innovation et de recherche

Services - Média

Clair soutien à la Suisse comme pôle d’innovation et de recherche

13.02.2022

Sec refus du souverain à l’interdiction de la recherche sur les animaux et les êtres humains

Le rejet à une nette majorité de l'initiative voulant interdire l'expérimentation animale et humaine est un signe fort de l’importance que la population accorde à la Suisse en tant que place économique et pôle de recherche et d’innovation. L'interdiction draconienne visée par ce texte aurait eu de graves conséquences sur le site de recherche helvétique, notamment en coupant la population suisse du progrès médical.

scienceindustries, association économique de la branche chimie, pharma et sciences de la vie, se réjouit du net refus opposé par le peuple à l'initiative réclamant l'interdiction de l'expérimentation animale. Les votants ont bien compris que les expériences sur l'homme et les animaux sont indispensables au développement de médicaments et de vaccins. L'initiative aurait été particulièrement dévastatrice pour la population en situation de pandémie. Ainsi pour les vaccins anti-Covid mis sur le marché il y a environ un an, il était indispensable de procéder à des essais sur les animaux et sur les humains pour garantir leur sécurité et leur efficacité. Parallèlement, les entreprises pharmaceutiques actives dans la recherche s'efforcent de réduire le plus possible les expériences sur les animaux en appliquant la règle des 3R (refine, reduce, replace).

L’interdiction des importations aurait entravé le progrès médical

Cette initiative avait des exigences radicales et voulait même interdire à la Suisse d'importer de nouveaux produits obtenus grâce à l'expérimentation animale et humaine. La population de notre pays en aurait été directement affectée, car coupée du progrès médical. De nombreux produits cosmétiques et de nettoyage ainsi que des produits chimiques importants pour la transformation des aliments ou la construction auraient également fait défaut suite à cette initiative, dont la sévérité aurait d’ailleurs abouti de facto à interdire la recherche dans de nombreuses disciplines.

Garantir l’attractivité du pôle de recherche suisse

L'initiative aurait eu sans nul doute des effets secondaires importants pour l'ensemble du site de recherche de notre pays et des répercussions négatives, à plus ou moins long terme, sur l'attrait de la place industrielle suisse en tant que telle. Le succès économique de la Suisse reposant en grande partie, comme chacun sait, sur sa capacité d'innovation, sa position de leader mondial de la recherche, partant son économie même, auraient été gravement menacées en cas de succès de l’initiative.

Renseignements:

Stephan Mumenthaler, directeur
stephan.mumenthaler@scienceindustries.ch, T +41 44 368 17 20

Pia Guggenbühl, responsable Public Affairs et communication
pia.guggenbuehl@scienceindustries.ch, T +41 44 368 17 44


Fermer

Inscription newsletter

scienceindustries News
Positions des sessions
Point

 
 

Statistiques du commerce extérieur chimie pharma sciences de la vie

Analyses complémentaires

Export Chemicals Pharma Life Sciences Suisse par région

Analyses complémentaires