Association des Industries Chimie Pharma Life Sciences

Services - Média

Le peuple suisse renforce une politique européenne constructive

Oui net à Schengen: le peuple suisse renforce une politique européenne constructive

15.05.2022

Les citoyens suisses ont approuvé à une nette majorité le renforcement de Frontex et donc le maintien de l’association de la Suisse aux accords de Schengen/Dublin. Une fois de plus, les Suisses ont montré qu’il existe des majorités claires en faveur d’une politique européenne constructive et que le souverain appelle de ses vœux une telle politique. C’est un signal clair dont se félicitent les membres de l’alliance « Pour une Suisse ouverte+souveraine ». Il faut poursuivre la politique européenne constructive de la Suisse et le Conseil fédéral doit s’efforcer de débloquer les relations avec l’UE le plus rapidement possible.

Les citoyens suisses ont clairement approuvé le développement de Frontex, l’agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes et, par conséquent, l’amélioration des bases juridiques y relatives ainsi qu’une protection renforcée des droits fondamentaux des migrants. Etant donné qu’il s’agit d’un développement de l’acquis de Schengen, cette décision peut aussi se comprendre comme un vote en faveur du maintien de la Suisse dans les accords de Schengen et de Dublin. Les citoyens connaissent la valeur de la coopération européenne dans les domaines de la sécurité, de la liberté de voyager et de la politique d’asile et ont donc réaffirmé, avec une nette majorité de voix favorables, que celle-ci doit être poursuivie.

La décision revêt également une grande importance vis-à-vis du blocage actuel de la politique européenne de notre pays. Aujourd’hui, la Suisse s’est clairement engagée, pour la quatrième fois en quatre ans, en faveur d’une collaboration constructive avec nos voisins européens. Ce faisant, les citoyens suisses soulignent également que faire un cavalier seul n’est pas souhaité et que notre pays entend assumer ses responsabilités en Europe. Dans la perspective des négociations à venir avec l’UE, le souverain demande ainsi clairement de revenir à une politique européenne constructive.

Les membres de l’alliance « Pour une Suisse ouverte+souveraine » – une alliance active depuis 2015 comptant quelque 80 organisations issues des milieux économiques, politiques, scientifiques, culturels et de la société civile – continueront donc à s’engager en faveur d’une Suisse forte et souveraine.

Pour toute question:


Fermer

Inscription newsletter

scienceindustries News
Positions des sessions
Point

 
 

Statistiques du commerce extérieur chimie pharma sciences de la vie

Analyses complémentaires

Export Chemicals Pharma Life Sciences Suisse par région

Analyses complémentaires