Association des Industries Chimie Pharma Life Sciences
Services

Communiqués de presse

2021

Sixième publication des indemnités de coopération versées par les entreprises pharmaceutiques aux prestataires du domaine de la santé

Afficher plus

Deux pas en avant, un pas en arrière sur la voie d’une Suisse innovante et durable.

Afficher plus

Seuls les efforts de l’économie nous permettront de maîtriser des défis mondiaux comme celui de la protection du climat. Plusieurs exemples d’innovations de nos industries vont déjà dans cette direction.

Afficher plus

Malgré la crise du Covid 19, les ventes extérieures de ce secteur ont totalisé 116,40 milliards de francs en 2020. Le commerce extérieur de la Suisse a ainsi largement bénéficié des exportations de notre industrie, dont la part est passée à 51,7% l'an dernier.

Afficher plus

La loi adoptée en réponse aux deux initiatives agricoles va beaucoup trop loin : les valeurs-limites qu'elle fixe pour les eaux souterraines sont plus strictes que celles de la loi sur les denrées alimentaires pour l'eau potable. Cela pousse jusqu’à l’absurde la protection sanitaire visée.

Afficher plus

Les accords de libre-échange permettent aux industries suisses d’exportation de rester performantes sur les marchés mondiaux. Nos concitoyennes et concitoyens en sont convaincus, qui viennent de créer les conditions d’un renforcement de la prospérité de la Suisse et de l’Indonésie.

Afficher plus

Le génie génétique joue un rôle de plus en plus important dans de nombreux domaines. Des conditions-cadres favorables à l'innovation ouvrent des possibilités de durabilité et de compétitivité. Les interdictions technologiques envoient de mauvais signaux empêchant tout débat constructif sur le sujet.

Afficher plus

Le Groupe d'industrie Agrar estime qu'une réforme du processus d’autorisation des produits phytosanitaires s’impose urgemment. Une énorme quantité de demandes d’enregistrement s'accumulent dans le pipeline procédural, parfois sur plusieurs années. Cette situation insatisfaisante doit vite cesser!

Afficher plus
2020

                                                                       

Afficher plus

                                                                                                          

Afficher plus

Le secteur chimie, pharma, sciences de la vie est soulagé : le peuple suisse refuse nettement l'initiative de résiliation, renforçant ainsi la Suisse en tant que site d'innovation et de production et marquant son attachement au maintien des accords bilatéraux actuels avec l’UE.

Afficher plus

Lors de l'assemblée générale de scienceindustries, le ministre de l'économie Guy Parmelin, a discuté avec des personnalités du secteur chimie, pharma et sciences de la vie des répercussions pour la Suisse de l’initiative de résiliation et de l’initiative Entreprises responsables.

Afficher plus

Une soixantaine d'entreprises pharmaceutiques actives en Suisse publient sur leurs sites web les versements qu'elles ont effectués en 2019 à des acteurs du domaine de la santé pour des prestations de services et de conseils.

Afficher plus

L'industrie chimico-pharmaceutique est l'une des plus compétitives au monde. Les initiatives sur la libre circulation des personnes et la responsabilité des entreprises mettent hélas en péril la position de leader de ce qui constitue la principale branche d'exportation et de recherche de notre pays.

Afficher plus

En 2019, les ventes à l’étranger du secteur chimie-pharma-sciences de la vie ont atteint CHF 114,56 milliards, ce qui constitue un nouveau record. Leur part à l'ensemble des exportations suisses s’est élevée à 47,3%, fournissant ainsi à notre pays près d’un franc sur deux gagnés à l’extérieur. Les Etats-Unis sont restés le principal débouché des produits chimiques et pharmaceutiques suisses, bien que divers pays d’autres régions du monde aient aussi contribué sensiblement à l’essor des exportations helvétiques de ce secteur.

Afficher plus
2019

scienceindustries se félicite du ferme refus opposé par le Conseil national aux initiatives sur l'interdiction des pesticides et sur l'eau potable. La grande Chambre s'est avisée des fâcheuses conséquences qu'auraient ces deux textes pour la sécurité alimentaire de la population suisse. Ils porteraient gravement préjudice non seulement à l'agriculture, mais aussi à la place scientifique suisse, à l'industrie agro-alimentaire, au commerce et au secteur de la restauration et de l'hôtellerie dans notre pays.

Afficher plus

Comme les trois années précédentes, plus de 60 entreprises pharmaceutiques actives en Suisse auront publié sur leur sites web, le 30 juin 2019 au plus tard, les versements qu'elles ont effectués l'an dernier à des acteurs du domaine de la santé pour des prestations de services et des conseils. Cette opération de transparence doit renforcer la confiance du public dans l'indispensable coopération entre ces entités et contribuer au niveau de qualité élevé des services médicaux dispensés aux patients.

Afficher plus

En tant que principale industrie exportatrice de la Suisse, la branche chimie, pharma et sciences de la vie est particulièrement tributaire de conditions-cadres stables pour l'économie. C'est pour cela que scienceindustries soutient l'accord-cadre institutionnel avec l'Union européenne, tout comme elle appelle de ses vœux la conclusion de nouveaux accords de libre-échange, moyennant la garantie des normes internationales en matière de protection des brevets. Par rapport à l'initiative «Entreprises responsables», le président de scienceindustries Matthias Leuenberger milite pour la durabilité de l'action des entreprises membres obtenue sur une base volontaire et s'oppose fermement à tout choix unilatéral de la Suisse. Dans son plaidoyer final, il met l'accent sur les bienfaits de la recherche, dont les solutions servent la société et l'environnement. C'est grâce à elles, conclut-il, que les défis d'aujourd'hui peuvent être relevés avec pragmatisme, sans exigences ni interventions gouvernementales exagérées.

Afficher plus

En raison de leurs liens économiques étroits avec l'UE, les industries du secteur chimie, pharma et sciences de la vie ont un intérêt vital à préserver les accords bilatéraux avec l'UE et soutiennent donc les efforts visant à stabiliser l'accès au marché européen dans une structure institutionnelle. L'industrie chimique et pharmaceutique, à haut coefficient de recherche et fortement axée sur l'exportation, voit dans les actuels accords bilatéraux un atout comparatif majeur, sans solution de remplacement équivalente. Voilà pourquoi scienceindustries soutient les propositions actuelles du Conseil fédéral concernant l'accord-cadre institutionnel.

Afficher plus

Avec le projet politique agricole 2022, le Conseil fédéral entend, à juste titre, améliorer les conditions-cadres de politique agricole aux plans du marché, de l'exploitation et de l'environnement. Les mesures qu'il a définies sur cette base présentent toutefois de nombreuses lacunes. Elles ne tiennent pas suffisamment compte des avantages d'une protection moderne et durable.

Afficher plus

Le Conseil fédéral recommande au Parlement de rejeter l'initiative populaire "Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse" sans lui opposer de contre-projet. Sage décision, car cette initiative nuit à la fois aux agriculteurs et aux consommateurs.

Afficher plus

L'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) a publié les statistiques de vente des produits phytosanitaires pour la période 2008-2017. La quantité de produits phytopharmaceutiques qui ne peuvent être utilisés que dans l'agriculture con-ventionnelle diminue. A cet égard, les herbicides affichent un sérieux recul. Au contraire, on est frappé par le fait que plus de 41% des quelque 2'000 tonnes de pesticides vendues en Suisse sont aujourd'hui destinées à la production bio.

Afficher plus

Zurich, le 1 février 2019

La branche conforte sa position de principal exportateur de Suisse

En 2018, les ventes à l’étranger du secteur chimie-pharma-sciences de la vie ont atteint CHF 104,33 milliards, un nouveau record. Leur part à l'ensemble des exportations suisses est restée la même qu'en 2017, soit de 44,7%. Ce secteur demeure l'exportateur numéro un de notre pays. Les Etats-Unis ont été le principal débouché des produits chimiques et pharmaceutiques suisses, alors que les ventes à la Grande-Bretagne ont reculé de près de la moitié.

Afficher plus
2018

Les auteurs de «l'initiative pour une eau potable» exigent que seuls reçoivent des soutiens de l'Etat les agriculteurs qui ne consomment que le fourrage qu'ils produisent eux-mêmes et qui n'utilisent pas de produits phytosanitaires ni d'antibiotiques à titre prophylactique. Le Conseil fédéral recommande au Parlement le rejet de ce texte, sans contre-projet. A juste raison, car son acceptation aurait de lourdes conséquences pour la Suisse.

Afficher plus

Tox Info Suisse, le service d’urgence et d’information suisse en cas d'intoxication au numéro 145, publie son rapport annuel 2017. Celui-ci contient les statistiques sur les intoxications revues et corrigées ainsi que des informations sur la gravité des intoxications. En 2017, Tox Info Suisse a recensé 40 310 demandes de renseignement dont plus de 37 200 avec exposition et 3 100 de nature préventive. Plus de 18 000 expositions concernaient des enfants dont la plupart étaient d'âge préscolaire. 70 % de toutes les intoxications sont dues aux médicaments, aux produits domestiques et aux plantes.

Afficher plus

Le Conseil fédéral recommande le rejet de l'initiative "pour une Suisse libre de pesticides de synthèse", en renonçant à lui opposer un contre-projet direct. L'agro-industrie salue cette décision, puisque ce texte serait préjudiciable à la fois aux agriculteurs et aux consommateurs.

Afficher plus

Le Conseil fédéral recommande le rejet, sans contre-projet, de l'initiative "pour une eau potable propre et une alimentation saine". L'agro-industrie salue cette décision. L'industrie va essayer les nouvelles mesures proposées et enrichir les processus de son savoir-faire en matière de recherche et de pratique.

Afficher plus

Comme les deux années précédentes, plus de 60 entreprises pharmaceutiques actives en Suisse auront publié sur leur sites web, le 30 juin 2018 au plus tard, les versements qu'elles ont effectués l'an dernier à des acteurs du domaine de la santé pour des prestations de services et des conseils. Cette opération de transparence doit renforcer la confiance du public dans l'indispensable coopération entre ces entités et contribuer au niveau de qualité élevé des services médicaux dispensés aux patients.

Afficher plus

L’utilisation de tout pesticide de synthèse dans la production agricole, la transformation des produits agricoles et l’entretien du territoire est interdite. Voilà ce qu'exige cette nouvelle initiative populaire fédérale. Le groupe d'industrie Agrar la dénonce vigoureusement.

Afficher plus

La principale branche exportatrice de Suisse se bat pour des marchés ouverts sur le monde entier et milite pour la signature de nouveaux accords de libre-échange de la Suisse avec les Etats du Mercosur comme avec la Malaisie, l'Indonésie, l'Inde, la Russie et les Etats-Unis, sur la base d'une solide protection de la propriété intellectuelle. Pour le reste, scienceindustries s'oppose à l'initiative "Entreprises responsables" et au contre-projet actuellement en discussion. A l'adresse notamment de la Conseillère fédérale Doris Leuthard, présente à l'Assemblée générale, le président sortant Gottlieb Keller a rappelé les succès déjà obtenus par la branche en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Il a aussi souligné l'importance du chemin de fer comme moyen de transport le plus sûr et le plus fiable pour l'approvisionnement du secteur chimie, pharma, biotech en matières premières. Après quoi l'Assemblée générale a élu à la fonction de nouveau président de l'association Matthias Leuenberger, de Novartis International SA.

Afficher plus

Nouvel essor du commerce extérieur de la principale industrie exportatrice de Suisse

En 2017, les ventes à l’étranger du secteur chimie-pharma-biotech se sont élevées à CHF 98,5 mia. Leur part à l'ensemble des exportations suisses est restée la même que l'année précédente, soit de 44,7%. Ce secteur demeure l'industrie d'exportation numéro un de notre pays. La progression des ventes extérieures des produits pharma enregistrée en 2016 ne s'est pas maintenue l'an dernier, mais a tout de même atteint CHF 3,4 mia. et totalisé CHF 83,8 mia. Les exportations des autres segments de la chimie-pharma-biotech ont affiché une légère augmentation de 5,6%, à CHF 14,7 mia. Leur part au volume d'exportation total de cette branche se maintient autour de 15%.

Afficher plus

Le groupe d'industrie Agrar rejette l'initiative populaire « Pour une eau potable propre et une alimentation saine ». Son exigence de ne subventionner que les paysans qui travaillent sans utiliser de produits phytosanitaires ni d'antibiotiques à titre prophylactique est irréaliste, déséquilibrée et indifférente aux besoins réels de la paysannerie comme à ceux de la population dans son ensemble.

Afficher plus

Fermer

Inscription newsletter

Newsletter trimestrielle
Positions des sessions

 
 

Statistiques du commerce extérieur chimie pharma sciences de la vie

Analyses complémentaires

Export Chemicals Pharma Life Sciences Suisse par région

Analyses complémentaires